Comment (ré)installer Windows sans perdre Ubuntu

Cette page a pour but de décrire les précautions à prendre pour éviter de perdre votre Ubuntu dans le cas où vous souhaitez (ré)installer Windows(TM) en dual-boot (choix de Windows ou Ubuntu au démarrage).

Pour aller plus loin dans la configuration globale de votre poste de travail, vous pouvez consulter la documentation complète
Ubuntu à votre image : Configurer votre ordinateur selon vos besoins
Cette page décrit comment installer Windows sur une partition dédiée. Il est aussi possible d'installer Windows dans Ubuntu grâce à la virtualisation.
Windows a parfois des comportements étranges, et risque d'effacer votre disque dur sans prévenir (exemple), donc avant tout sauvez vos données sur un support externe.

A partir d'Ubuntu :

  1. sauvez vos données sur un support externe (DVD, clé USB, disque externe, etc.).
  2. sauvez votre Dossier utilisateur sur un support externe.
  3. se procurer un live-CD (ou live-USB) Ubuntu que vous avez déjà probablement, par la suite vous pourrez toujours y installer boot-repair disk
  4. préparez votre disque dur en créant la partition qui recevra Windows. Celle-ci doit être une partition principale (primaire et bootable), de préférence en début de disque (sda1 par exemple), et de taille environ 35 Go minimum.

Attention : l'utilitaire de partitionnement de Windows peut vous faire perdre Ubuntu. Partitionnez donc d'abord avec GParted ou à partir d'un live Windows 10 tel que l'ISO Hiren.

Une installation de Windows 7 ou (Windows XP) est à déconseiller dans la mesure où Microsoft ne supporte plus ce système d'exploitation.

Si vous faites une installation en mode EFI, assurrez-vous qu'il existe une et une seule partition de boot EFI sur la totalité des disques connectés. C'est une partition FAT32 ayant les drapeaux boot/esp.

Voici les 10 premières étapes à franchir pour installer ou réinstaller windows10 dans un ordinateur.

Première grille.

C'est le choix de la langue. C'est sans difficulté.

Seconde grille.

C'est la demande d'installation. C'est sans difficulté.

Troisième grille.

C'est la demande d'activation. Ce n'est pas notre problème. On verra bien plus tard.

Quatrième grille.

C'est la demande de sélection du système à installer. Nous ne sommes pas ici dans un environnement entreprise.

Cinquième grille.

C'est le contrat de licence. Il faut bien le lire. Mais il faut l'accepter sinon l'installation s'arrête!

Sixième grille.

C'est le type d'installation que vous désirez faire. Si votre ordinateur a déjà quelque chose dans ses disques vous devez absolument choisir une installation personnalisée afin de piloter. Ce n'est pas ce type d'installation qui est prévu par défaut. Il faut alors se servir un peu de la souris pour faire le choix indiqué en bas et qui n'est pas écrit en caractères gras.

Grilles suivantes

Un menu déroulant s'affiche avec la liste des partitions qui ont été détectées et des espaces inutilisés.

Votre choix est très large d'autant plus que vous disposez du gestionnaire de partition qui permet d'en supprimer et d'en formater, d'en aggrandir…. Notez que windows vous indique la taille minima dont il a besoin pour s'installer.

Choix de l'endroit d'installation

Dans une installation EFI, windows va créer automatiquement une partition EFI de 511 Mo s'il n'en trouve pas et une partition MSR de 16 Mo s'il n'en détecte pas. Par moment sa façon de faire est assez surréaliste. Si vous tombez dans ce piège, faites une installation en libérant de l'espace disque en tout début d'un disque. Il semble que maintenant ce n'est plus obligatoirement dans le premier disque.

  • Dans l'utilitaire d'installation de Windows, sélectionnez la partition que vous avez créée (si besoin, faites-la formater par Windows pour pouvoir passer à l'étape suivante)
  • installer Windows sur la partition que vous lui aviez préparée.

Remarque : il y a de fortes chances pour que cela efface Ubuntu, ou que vous soyez obligé de formater votre disque pour cela. Dans ce cas, votre Ubuntu sera irrécupérable, et il vous faudra le ré-installer (sautez le chapitre suivant, et allez directement au chapitre En cas de problème : ré-installation d'Ubuntu ci-dessous).

Dans le cas d'un pc démarrant déjà en mode bios legacy (non EFI) avec Ubuntu installé en mode bios, il est aisé d'installer Windows 10 après Ubuntu.

En plus des pré-requis évoqués au début de ce guide et des pré-requis de Windows 10, il faut :

  1. Installer Windows 10 sur une partition primaire d'au moins 30 Go.
  2. Que le disque dur doit avoir une table de partition DOS et non GPT.
  3. Déconnecter physiquement les autres disques dur, en particulier celui avec Ubuntu.

Étapes :

  • Créer une partition primaire pour accueillir Windows 10.
  • Éteindre le pc et déconnecter physiquement tous les autres disques dur, en particulier celui avec Ubuntu s'il est sur un autre disque dur qui accueillera Windows.
  • Installer Windows 10 sur la partition primaire créé, en suivant les étapes illustrées du paragraphe du mode EFI ci-dessus. En prenant soin de sélectionner la partition primaire créé.
  • Redémarrer le pc et aller dans le bios avant de démarrer un OS.
  • Désactiver le démarrage EFI ou désactiver le boot de disque dur EFI, pour garantir le boot en mode bios legacy.
  • Éteindre le pc et rebrancher tous les autres disques dur.

Suivant votre cas, 1 ou 2, suivez les étapes associées.

Cas 1 : Ubuntu et Windows sont sur le même disque dur

  • Utiliser une clé usb live Ubuntu pour démarrer le pc sous Ubuntu live.
  • Arrivé dans Ubuntu live, réparer le Grub de la machine :
  • 1. Monter la partition d'Ubuntu installé
  • 2. Récupérer son chemin, qui peut ressembler à : /media/ubuntu/45s464z65e4r65ze46/
  • 3. Réinstaller Grub, avec cette commande en corrigeant le chemin vers la parition Ubuntu installé et la lettre du disque dur de sdX (sans le chiffre).
sudo grub-install --boot-directory=/media/Ubuntu/pointMontagePartitionUbuntuInstallé /dev/sdX
  • 4. Suivez ensuite les étapes du cas 2.

Cas 2 : Ubuntu et Windows ne sont pas sur le même disque dur

  • Démarrer le pc, qui doit démarrer sous Ubuntu installé.
  • Modifier le grub pour désactiver OS prober (voir la documentation).
  • Modifier le fichier suivant pour définir le boot de Windows 10, en modifier le numéro de disque "hd" et le numéro de sa partition. Exemple : si Windows est installé sur le 2è disque, alors "hd" sera hd1 et si sa partition est la troisième alors ce sera 3 après la virgule.
sudo nano /etc/grub.d/40_custom
#!/bin/sh
exec tail -n +3 $0
# Conserver la ligne ci-dessous, c'est important.
menuentry "Windows 10" {
  insmod ntfs
  set root='(hd1,3)'
  chainloader +1
}
  • Mettre à jour Grub : sudo update-grub
  • Redémarrer, choisir Windows 10 au menu Grub pour vérifier. Si Windows ne démarre pas, corrigez les chiffres de "hd1,3" pour définir la bonne combinaison.

L'installation de Windows a soit effacé votre MBR soit modifié votre démarrage UEFI, et donc le menu de démarrage GRUB que vous pouviez avoir. Il s'agit maintenant de le réparer grâce à ce tutoriel

Sachez que, si vous avez fait une installation en EFI de windows et qu'il a fini de se mettre à jour, la première chose est d'aller dans le BIOS EFI afin de remettre de l'ordre dans les priorités de boot.
Certains BIOS ne proposent pas de le faire, dans ce cas, demandez àWindows de lancer Ubuntu, puis dans Ubuntu de réorganiser les priorités via la la commande efibootmgr -o N

Lien externe

Si malgré les précautions précédentes votre Ubuntu n'est plus accessible :

  • Ou bien il vous faudra ré-installer Ubuntu après avoir (ré)installé Windows. Si vous aviez sauvé votre /home, choisissez le même "nom d'utilisateur" (login de session) lors de la ré-installation d'Ubuntu, puis copiez votre /home précédemment sauvegardé dans le /home de votre Ubuntu réinstallé.
  • comment_installer_windows_sans_perdre_ubuntu.txt
  • Dernière modification: Le 10/11/2020, 14:13
  • par Dadu042